ETUDE DE LA REVOLUTION SOLAIRE ET DU MAÎTRE DE L'ANNEE

les révolutions solaires et les profections
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
ALMUTEN SATURNE philippe maladie PEPITA hyleg LOUIS LUNE thème zoller dans
Derniers sujets
» ANIMODAR Stéphane
Mer 22 Nov - 9:13 par Admin

» ANIMODAR Nicole
Sam 18 Nov - 8:01 par Admin

» Mostefaï, Omar Ismael
Mar 31 Oct - 9:16 par Admin

» 1er MARIAGE (Femme N mariée le 17.08.1981)
Lun 23 Oct - 10:30 par Admin

» Martine décédée à 4 mois
Lun 23 Oct - 6:18 par Admin

» Décès de Liz TAYLOR
Dim 22 Oct - 7:38 par Admin

» Dodi Al-Fayed et Diana Spencer
Mer 18 Oct - 7:34 par Admin

» Diana SPENCER mariée le 29.07.1981
Mer 18 Oct - 6:54 par Admin

» 1er ENFANT (Femme N)
Lun 16 Oct - 6:56 par Admin


Partagez | 
 

 L'article de Tom Callanan sur Jean Baptiste-Morin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 653
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 67
Localisation : AIX en PROVENCE

MessageSujet: L'article de Tom Callanan sur Jean Baptiste-Morin    Jeu 12 Oct - 18:43

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

L'horoscope ci-dessus appartient à Jean Baptiste-Morin, né à ou près de Villefranche-sur-Saône, France (45 ° N59'N / 4 ° E43 '). La carte est publiée dans le 17ème livre de son Astrologia Gallica , et l'édition latine de la page qui montre la carte peut être consultée ici .

L'information au centre du graphique montre que les positions ont été calculées par référence aux tables Rudolphine de Kepler, en utilisant une latitude de 45 ° N25 et un temps de 20 heures, 33 minutes après midi le 22 février 1583. Comme l'explique William Lilly dans son astrologie chrétienne (p.30), c'était la convention des astrologues de «commencer jamais notre jour à midi, et donc comptez 24 heures du midi d'un jour au midi du prochain».

Pour établir l'équivalent du temps moyen local actuel (LMT) de ce graphique, on peut supposer que nous ajoutons simplement 20 heures et 33 minutes à 12h00 du 22 février pour obtenir une heure de naissance de 8h33 LMT, le 23 février 1583 - le temps habituellement rapporté par Morin pour sa propre naissance, à cause des informations contenues dans ce tableau. Le problème est que le calcul du graphique à 8h33 LMT ne se rapproche pas de la réplication de ce graphique et place l'ascendant à 20 ° 59 'Bélier, au lieu de 27 ° 17' Bélier comme Morin l'a.

Pour être clair, Morin n'a pas déclaré qu'il était né à 23h33 le 23 février,
mais 20 heures, 33 minutes après le 22 février. Pour dériver l'équivalent en temps local, il faut considérer que midi - astronomiquement défini par le transit du méridien supérieur (MC) du Soleil - s'est produit à Villefrance le 22 février 1583 à 12h14 GMT. C'est à ce moment que nous ajoutons les 20 heures et 33 minutes, ce qui se traduit par 8h47 LMT, le 23 février 1583.

L'utilisation de ce temps permet une récréation presque parfaite de l'horoscope publié de Morin par un ordinateur moderne, comme le montre le tableau Janus ci-dessous. Cela montre les maisons Regiomontanus que Morin montre, et est fixé à 8:47:33 LMT, le 23 février 1583 GC, en utilisant les rapports de latitude Morin (45 ° 25 ') et une longitude de 4 ° E43' (cela ne fait pratiquement aucune différence au graphique pour utiliser une longitude arrondie de 5 ° E ou une longitude arrondie de 4 ° E).

La carte au format moderne comprend les positions des planètes extérieures que Morin ignorait, au bénéfice de ceux qui sont curieux de savoir comment ils influent sur cette carte. Malheureusement, il ne montre pas les positions des étoiles fixes qu'il a relevées - quiconque essaie de comprendre ce que Morin aurait pensé de sa carte devrait en tenir compte, car il les considérait comme des éléments importants de sa nativité.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Le regretté Dr Carlos Raitzin offre un examen intéressant de l'évaluation faite par Morin de son tableau, y compris le commentaire:

Dans Astrologia Gallica , Morin érige sa carte natale d'abord en utilisant le système de maison Regiomontanus, puis en utilisant le système de la maison égale pour démontrer le mensonge absolu de cette dernière procédure. Le stellium en question tombe dans sa 11e maison et, par conséquent, les mécontentements, les chagrins et les manipulations astucieuses qu'il aurait dû subir se seraient transformés en satisfactions personnelles découlant de sa profession, de ses amitiés, de ses puissants protecteurs , bonheur et bien-être pour ses parents, richesse pour l'indigène; mais tout cela a été démenti par les faits de sa vie .

Raizin rapporte que Morin est mort d'une fièvre «le 6 novembre 1656, à 2 heures du matin» après s'être rendu compte de sa mort imminente le mois précédent, alors qu'il était en bonne santé. Malheureusement, la source historique de ce rapport n'est pas donnée dans l'article de Raitzin, disponible en ligne à l' adresse [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] . On raconte que Morin, alors âgé de 73 ans, a souri aux tentatives de son médecin de le sauver, parce qu'il avait déjà vu la certitude de sa mort dans ses étoiles.

Bien que j'aimerais pouvoir vérifier le rapport historique sur lequel ce commentaire est basé, je m'attendrais à ce qu'il soit vrai. Morin était sans doute conscient du contact que son 8ème souverain Jupiter faisait avec l'étoile fixe Oculus Taurus (alors à 4 ° 59 Gémeaux), alors qu'il rétrogradait en opposition à sa cuspide natale de la 8ème maison. L'Oculus Taureau est l'Aldebaran - maintenant à 10 ° Gémeaux - une étoile d'influence martiale qui est traditionnellement associée à la violence, la férocité (courage ou brutalité), les fièvres et le péril des ennemis (voir, par exemple, Lilly's Christian Astrologie , p.536 et 690). Morin avait écrit au sujet de l'effet malheureux de la conjonction de cette étoile avec Jupiter (comme l'avait fait Lilly, p.418) puisque toute affliction accidentelle que Jupiter pourrait souffrir est exacerbée quand elle rencontre cette étoile tempétueuse dans le signe de son propre détriment. Dans son 21e livre, Morin nous dit:

Par exemple, l'horoscope du Cardinal Richelieu avait Jupiter en Gémeaux dans la 8ème maison avec l'étoile fixe Taurus , qui a montré sa mort d'une maladie terrible. Aussi ... l'horoscope de Monsieur des Hayes avait Jupiter en Gémeaux dans la 8ème maison avec oculus Taureau et Mars souverain de l'Ascendant ainsi que la Lune au 7ème avec les Pleides et l'étoile fixe Medusae(Algol) et carré au Soleil souverain du MC, et lui aussi a été décapité par ordre du roi.
Dans mon propre horoscope j'ai Jupiter - souverain du 8ème - et Saturne tous les deux dans le 12ème et j'ai souffert de beaucoup de maladies sérieuses mais heureusement je me suis rétabli à cause d'un bon traitement médical; J'ai également été en danger d'une mort violente plusieurs fois et a été une fois très gravement blessé.
Astrologia Gallica , bk. 21, trans. par RS Baldwin (AFA, 2008); pp.60-61.

Conscient de la conjonction remarquable de son 8ème souverain Jupiter et de l' oculus Taureau , Morin aurait ressenti un intérêt particulier pour la période autour du début du mois de novembre, lorsque son 6ème souverain Mercure transita également la conjonction de l'étoile martiale fixe Cor Scorpio (Antares: puis à 4 ° 58 Sagittaire), en entrant dans sa 8e maison de la mort (en opposition à la conjonction Jupiter-Aldebaran sur la deuxième cuspide). Antares est une autre des étoiles que Morin considérait comme assez importante pour attirer son horoscope, son effet sur la santé étant «souvent une fièvre brûlante» (Lilly, CA, p. Avec la toile de fond des deux maléfiques qui transitent dans sa 6e maison, les dirigeants de la 6e et 8e maison de Morin s'alignent dans l'opposition tandis que les deux sont liés à des étoiles fiévreuses. Ce qui personnifie vraiment la configuration, c'est que l'opposition tombe sur le carré de la conjonction natale de Sun-Jupiter de Morin dans la maison de 12h et de sa 6ème maison natale de Morin. A partir de ces faits seuls, Morin supposerait que toute maladie vécue à ce moment-là serait fatale.

La bi-roue ci-dessous montre les transits en jeu à l'heure rapportée de la mort de Morin.
La Lune, placée radicalement dans la 12ème maison et gouvernant la 4ème maison des fins, était entrée par le transit dans les premiers degrés du Cancer, où elle s'appliquait à sa conjonction natale Soleil-Jupiter pour mettre en évidence leur placement pivot dans la configuration fatale.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesprofections.forumactif.com
 
L'article de Tom Callanan sur Jean Baptiste-Morin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MORIN Jean-Baptiste-Louis -général de brigade.
» L'Express : Au lycée Jean-Baptiste Say (Paris, 16e), "la quête de reproduction de l'élite confine parfois à l'hystérie".
» Saint Jean-Baptiste-Marie Vianney Curé d'Ars et commentaire du jour "Femme, ta foi est grande"
» Saint Jean-Baptiste de la Salle Prêtre et commentaire du jour "Notre coeur n'était-il pas brûlant ? "
» Saint Jean-Baptiste-Marie Vianney Curé d'Ars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ETUDE DE LA REVOLUTION SOLAIRE ET DU MAÎTRE DE L'ANNEE :: DECES :: DECES-
Sauter vers: